Aller au contenu principal

Bienvenue à la ferme
Antoine Ayrault, un maraîcher labellisé

Antoine Ayrault, à droite, s'est lancé dans le maraîchage l'année dernière dans le secteur d'Airvault.
© Bienvenue à la ferme

Mardi 28 juillet, Antoine Ayrault a été labellisé membre du réseau Bienvenue à la ferme en présence d’Anaïs Souchet (en charge de l’animation de la marque à la chambre d’agriculture 79) et de l’apiculteur Dominique Praud, autre membre airvaudais du label. Le jeune trentenaire s'est lancé l'année dernière en maraîchage conventionnel sur 3 ha de terrain à Airvault, sous le nom "Le marché d'Antoine", en complément de l'activité bois de chauffage qu'il gère avec son père. Rejoindre Bienvenue à la ferme lui permettra d'élargir son réseau déjà bien développé : " je suis présent sur cinq marchés locaux (Airvault, Thouars, St-Loup, Nueil-les-Aubiers, Thénezay), et je vends via plusieurs associations à la Grimaudière et au Centers parc Le Bois aux Daims".

Accéder aux marchés de producteurs de pays

Pour lui, la marque Bienvenue à la ferme est gage de qualité. Elle lui permettra également de toucher le public des marchés de l’été et de producteurs de pays : "j'ai commencé dès le 31 juillet par le marché des saveurs de l'office de tourisme de Thouars puis j'enchaîne avec les marchés de producteurs de pays d'Airvault (le 6/08), d'Argentonnay (le 7) et de Nueil-les-Aubiers (le 27).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité