Aller au contenu principal

Arboriculture

Doux et humide, l’hiver n’a pas fait fleurir les pommiers bio de Benoît Piron

La structuration du verger, le choix des variétés, la progressivité du développement, la maîtrise des investissements donnent à Benoît Piron les atouts techniques et la souplesse d’une structure adaptée à la réalité, parfois difficile, de l’agriculture biologique.
La structuration du verger, le choix des variétés, la progressivité du développement, la maîtrise des investissements donnent à Benoît Piron les atouts techniques et la souplesse d’une structure adaptée à la réalité, parfois difficile, de l’agriculture biologique.
© N.C.

Il n’y a pas d’agriculture biologique possible sans anticipation. Benoît Piron, arboriculteur à Saint-Pardoux, est un professionnel convaincu. Avec humilité, depuis onze ans, il réfléchit, greffe et cultive ses huit hectares avec pour objectif, à terme, de vivre de son activité tout en ayant créé de l’emploi local. De 2003, année de son installation, à  2013, le gérant de l’Earl Les Vergers de Pirouette était responsable de culture dans une exploitation arboricole voisine. Ces dix années, avec  la garantie d’un revenu pour la famille, le technicien a préparé, avec l’aide de son épouse, son avenir de paysan bio. Au fil du temps, les variétés en production dans le verger ont été réfléchies afin d’assurer un étalement de la récolte. La résistance de chacune à la tavelure et leur tolérance aux parasites ont également été des critères de sélection. Ainsi, Benoît travaille avec près de dix espèces dont la reine des reinettes, la clochard, la Pirouette et la Goldrush. La densité des plantations (400 à 600 pieds par hectare selon les variétés), l’orientation des arbres, la conduite culturale annuelle, les débouchés… comptent aussi parmi les décisions qui dans le temps, permettront au producteur de profiter et non de subir le mode biologique. Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité