Aller au contenu principal

Bien-être des porcs: le CIWF attaque la France devant la Commission européenne

© D. Poilvet

Le CIWF a porté plainte contre la France devant la Commission européenne pour non-respect de la règlementation sur la coupe des queues des cochons, indique l’association de protection animale le 11 août. «Cela fait 26 ans que la France est dans l’illégalité en n’appliquant pas correctement» la directive porcs (2008/120/EC), précise-t-elle dans son communiqué. Cette directive interdit la coupe systématique de la queue, mais la tolère «uniquement lorsqu'il existe des preuves que des blessures (...) ont eu lieu». Or, la caudectomie est pratiquée «en routine» dans plus de 99% des élevages français, constate la Commission dans un rapport de février 2020 (voir l'Agrafil du 11 mars). Dans ce document, issu d’un audit de terrain, Bruxelles insiste sur le «besoin urgent d’amélioration des conditions d’élevage dans le secteur porcin» de l’Hexagone. «Le plan d’action français en réponse à l’audit n’est pas à la hauteur», martèle le CIWF, car il «ne met pas en œuvre toutes les recommandations de la Commission». D’après l‘ONG, c’est le cas notamment de celles sur les matériaux manipulables mis à disposition des animaux afin d’éviter qu’ils se mordent entre eux. La Commission européenne a un an pour répondre à la plainte du CIWF et, le cas échéant, assigner la France devant la Cour de justice de l’UE.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité