Aller au contenu principal

Bien ventiler pour bien conserver ses aliments

L’objectif est d’obtenir une température du grain inférieure à 12 °C et de bien répartir les impuretés.

Les céréales doivent être ventilées dès la récolte.
Les céréales doivent être ventilées dès la récolte.
© Decius

Une céréale n'est stable en conservation qu'en dessous de 12 % d'humidité. L'objectif est d'atteindre une humidité inférieure à 15 % et une température du grain inférieure à 12 °C. Pour cela, il faut ventiler pour refroidir.

La céréale récoltée doit être ventilée dès la récolte, même pendant la nuit et par temps de pluie afin de refroidir les grains. Il faut en effet faire chuter la température du grain le plus vite possible, pour passer de 30-35 °C à 20-22 °C. Cette ventilation peut se faire directement dans les cellules de stockage (avec un dispositif de ventilation ajouté) ou à plat en anticipant les gaines de ventilation. À partir de 20 °C, le risque de développement des insectes diminue et la durée de bonne conservation du grain augmente. Il ne faut pas hésiter à ventiler en cours de remplissage de la cellule pour mieux répartir les impuretés.

Ensuite, il faut un écart de température de 7 à 10 °C entre l'air extérieur et le grain pour être efficace. En dessous de 7 °C, l'efficacité de la ventilation est limitée ; au-dessus, il y a un risque de condensation. Enfin, il faut ventiler jusqu'à ce que le haut du tas (couche de grain à 50 cm du haut du tas) soit parfaitement refroidi à 20-22 °C.

Pour piloter efficacement la ventilation, un thermostat couplé à un compteur horaire s'impose pour optimiser les périodes de ventilations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Publicité