Aller au contenu principal

Sécheresse
Bruno Le Maire sollicite la solidarité professionnelle

Pas d’aides publiques pour l’instant. Mais Bruno Le Maire appelle les parties prenantes de l’agriculture, professionnels, banques, assurances à se mobiliser pour venir en aide aux agriculteurs sinistrés.

Etat des arrêtés de limitation des usages de l'eau
Etat des arrêtés de limitation des usages de l'eau
© DR

Un scénario à la 1976. Après avoir reçu les organisations professionnelles, le 31 mai, le ministre de l’Agriculture ne cachait pas la gravité du sinistre climatique qui frappe l’agriculture et en particulier les éleveurs, dont il estime le coût à plusieurs centaines de millions d’euros.  Mais pas question pour l’instant de faire appel à la solidarité nationale et de renouveler l’impôt sécheresse de triste mémoire. « Il me paraît plus judicieux de faire jouer des mécanismes de solidarité avec les banques, les assurances, la profession, l’Europe », a-t-il déclaré. Pour l’instant l’Etat est appelé à jouer un rôle de facilitateur. Ainsi le ministre a demandé aux préfets de région qu’il a reçus le 30 mai à veiller à la bonne application des assouplissements mis en place sur l’utilisation des jachères, les mesures agro-environnementales et l’ensemble des contraintes administratives pour mobiliser les fourrages disponibles. Bruno Le Maire a également sollicité la Sncf pour assurer le transport des pailles. Une cellule logistique associant la Sncf, Réseau ferré de France, les pouvoirs publics et les professionnels est créée en ce sens au ministère de l’Agriculture.

Lire la suite en page 3 d'Agri79


A voir sur http://www.deux-sevres.chambagri.fr/ un dossier spécial sécheresse.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité