Aller au contenu principal

Finances
Budget du ministère de l’agriculture orienté vers le soutien des revenus

Le budget 2012 du ministère de l’Agriculture est très résolument orienté vers le soutien des revenus des agriculteurs, avec une mesure phare : l’allégement des charges patronales sur les emplois occasionnels.

«J’ai voulu préserver toutes les mesures pour soutenir le revenu des producteurs en situation difficile », expliquait le ministre de l’Agriculture le 28 septembre en présentant le budget de ses services. De fait, sur un budget stable à 5,5 milliards d’euros ou en légère baisse selon les modes de comparaison pour 2012, pas moins de 491 millions d’euros seront consacrés à l’allégement des charges patronales des salariés occasionnels. Une enveloppe qui était déjà de 492 millions d’euros en 2011. De plus, 60 millions d’euros seront consacrés à des plans de modernisation des filières permettant notamment de réduire les coûts énergétiques des exploitations. La prime herbagère agroenvironnementale que touchent les éleveurs s’élève à 17 millions d’euros tandis que 167 millions d’euros permettront de doter l’installation des jeunes agriculteurs. La dotation prévue pour les mesures agroenvironnementales « est stabilisée » à 42 millions d’euros. De plus, la prime nationale supplémentaire à la vache allaitante reçoit un budget de 165 millions d’euros. Le ministre reconnaît qu’il a fait un choix : plutôt réaliser des économies sur les dépenses de fonctionnement et les « agents protégés » du ministère, pour aider les exploitants qui, eux, « ne sont pas protégés ».


Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité