Aller au contenu principal

Burger King propose un Whopper venant de vaches moins émettrices de méthane

© Burger King

Pour protéger l'environnement, Burger King s'est donné une nouvelle mission: limiter le méthane rejeté par les pets et rots des vaches fournissant la viande de ses célèbres sandwiches «Whopper» en ajustant leur régime alimentaire. Selon des tests préliminaires, ajouter 100 grammes de feuilles de citronnelle à l'alimentation habituelle des ruminants à la fin de leur existence les aide à mieux digérer, assure le groupe dans un communiqué le 14 juillet.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont modifié le régime de vaches pendant les quatre derniers mois de leur vie et celles ayant bénéficié de cette expérience auraient, sur les trois à quatre derniers mois, rejeté 33% en moins de méthane, un gaz participant à l'effet de serre, que leurs consoeurs n'ayant pas changé de nourriture. Les amateurs curieux de déguster un hamburger conçu avec un steak provenant d'une de ces vaches devront se rendre à partir de mardi dans un des restaurants de la chaîne à Miami, New York, Austin, Portland ou Los Angeles. Burger King avait déjà été l'une des premières grandes chaînes à proposer une version végétarienne de son hamburger phare au printemps 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité