Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Rendez-vous
Capr’Inov 2008 : aussi prometteur qu’en 2006

Fort du succès de 2006, la deuxième édition de Capr’inov, salon spécialisé de la filière caprine, aura lieu à Niort les 26 et 27 novembre prochain.

C’est au lycée de Melle que les organisateurs ont lancé la 2e édition de Caprinov.
C’est au lycée de Melle que les organisateurs ont lancé la 2e édition de Caprinov.
© Guy du Repaire
Au soir de la première édition de Capr’Inov, il y aura bientôt deux ans, il ne faisait pas de doute pour les organisateurs que le salon devait être pérennisé. La décision n’a pas tardé. Capr’Inov aura bien lieu tous les deux ans. La préparation de la prochaine édition, les 26 et 27 novembre 2008 est déjà bien engagée. Le nombre d’exposants dépassera vraisemblablement le cap de la centaine (70 en 2006). Ce sont principalement, des distributeurs d’aliments, de matériel, des laiteries qui exposeront… Le salon s’articule autour de cinq pôles : alimentation animale, services, enseignement – formation – emploi, transmission-installation, bâtiment-équipement. Le nombre de visiteurs devrait lui progresser au-delà de 2 500. « C’est dire combien ce salon correspond à une attente des professionnels de la filière », résume Rémi Boudaud, président du salon. « Un gros succès », selon lui, grâce à une mise en avant des atouts de « cette filière caprine riche et dynamique ». L’adhésion des éleveurs Comme tous les salons professionnels, il emporte l’adhésion des éleveurs. « C’est un lieu privilégié de dialogue et d’échanges pour des projets d’investissement, de développement », poursuit Rémi Boudaud. Son originalité tient à son positionnement très ciblé sur cette production. En un seul lieu et en deux jours, les principaux acteurs du secteur peuvent être contactés directement. Capr’Inov se veut enfin une vitrine de l’élevage à l’attention des jeunes, candidats ou futurs candidats à l’installation. Dans les centres de formation, on se prépare déjà à l’événement. Des partenariats ont été établis avec le lycée de Melle et les maisons familiales. Plusieurs classes vont être impliquées dans le déroulement du salon, pour les concours d’animaux, l’accueil, les enquêtes de satisfaction. Deux nouveautés voient le jour. D’une part, la région Centre sera mise à l’honneur. Ses cinq AOC, représentent 64 % de cette production d’origine contrôlée de fromage. Ses 949 exploitations et 147 000 chèvres produisent 67 millions de litres de lait. Par ailleurs, la visite d’une exploitation caprine sera organisée sur la commune de Prahecq, le 25 novembre, veille du salon. Un nouveau bâtiment pour 600 chèvres a été construit fin 2007. Les visiteurs pourront échanger sur l’organisation du travail, la conduite de l’exploitation, l’élevage des chevrettes. Cette initiative devrait être particulièrement appréciée des visiteurs faisant plusieurs centaines de kilomètres et qui prévoient un déplacement sur un ou deux jours. Pas moins de 10 conférences ou concours sont prévus : morphologie de la mamelle, plan de pérennisation caprine, besoins de lait de la filière régionale, concours caprin et de jeunes pointeurs, pérennisation d’une exploitation caprine, bâtiments et traite sous les aspects temps de travail, alimentation et rentabilité… (1) Guy du Repaire (1) programme non exhaustif à ce jour.Niort-Noron, les 26 et 27 novembre - C’est au parc des expositions de Noron, à Niort que se déroulera le salon. La ville n’a pas été seulement choisie pour ses capacités d’accueil. Elle se trouve au centre du grand bassin Centre Ouest qui produit 85% du lait français de chèvre. La région Poitou-Charentes a elle seule en produit près de 60% et les Pays de la Loire, 14%.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité