Aller au contenu principal

Consommation: foodwatch dénonce des «arnaques sur l’étiquette»

© foodwatch

Pour la deuxième année, foodwatch lance le 30 novembre, sur le principe d’un calendrier de l’avent, son «calendrier du vent» qui dénonce une série d’«arnaques sur étiquette ». L’ONG y répertorie six catégories d’«arnaques», comme «le made in France qui vient de loin», «les additifs controversés pour la santé dans des produits soi-disant qualitatifs» ou l’huile de palme masquée. Elle dénonce aussi «la promesse d’ingrédients alléchants, mais présents en quantité ridicule», «l’arnaque au prix» (comme les formats familiaux plus chers que le format standard), et enfin le «plein de vide, ou comment des emballages surdimensionnés cachent en réalité une petite quantité de produit».

«La réglementation européenne et française précise qu’il ne faut pas induire les consommateurs en erreur. Mais elle n’est pas appliquée avec assez de force et assez durement pour empêcher les arnaques à l’étiquette, car aujourd’hui les entreprises ne risquent pas grand-chose», regrette Camille Dorioz, responsable de campagne de foodwatch France, lors de la conférence de presse de lancement.

L’objectif de cette campagne n’est pas d’épingler tel ou tel produit, mais de faire changer cette réglementation pour que les consommateurs aient confiance dans les produits qu’ils achètent», explique-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité