Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cuniculture : APLM veut protéger la marge sur coût alimentaire

ALPM indexe le prix du vif sur le marché des matières premières, principal poste de dépense.

© N.C.

Pour sécuriser le revenu des éleveurs de lapins, le groupe ALPM (Association Loeul&Piriot Multilap) a créé l'indice économique VIF SECUR. Dans un contexte où la volatilité des marchés des matières premières, notamment des céréales, est de plus en plus importante (le prix du blé tendre rendu Bretagne a bondi de 34 % d'août 2017 à août 2018), l'opérateur s'engage pour la filière. « Les éleveurs de lapins sont confrontés à la forte volatilité des cours de matières premières destinées à la nutrition animale.

Cette volatilité va jusqu'à compromettre leur revenu, en particulier en cette année 2018 où le marché est de plus en plus tendu », expliquent les dirigeants du groupe ALPM.
VIF SECUR indexe le prix du vif sur le coût de l'alimentation, le principal poste de charges opérationnelles en élevage. L'ambition de cet indice est de protéger la marge sur coût alimentaire pour l'éleveur. Il intègre différents paramètres, surtout économiques (indice ITAVI, par exemple) et, pour certains, techniques (formulation et composition de l'aliment...).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité