Aller au contenu principal

Début des ensilages vers le 15 août

L’Institut du végétal donne une estimation des premières dates de début de récolte pour le maïs fourrage. Pour le département, cela se situerait aux alentours du 15 août.

© Arvalis

Arvalis Institut du végétal propose une carte des dates prévisionnelles de début des récoltes des maïs fourrage. Le document établi le 25 juillet prévoit les ensilages à partir du 15 août dans le nord Deux-Sèvres. Le visuel présente par région la période possible de début des chantiers. La maturité s’est encore accélérée. Éleveurs, Cuma et entreprises de travaux agricoles doivent tenir compte de cette précocité pour déclencher les chantiers de récolte au bon moment. Une dernière carte sera publiée vers le 10 août. Elle permettra, en fonction de la météo de ces dernières semaines, d’ajuster la date de départ des travaux.

À la mi-août, les premières ensileuses devraient sillonner les champs de maïs dans le nord du département. Il revient à chaque éleveur de vérifier la maturité de ses cultures par les méthodes habituelles. Les chantiers se déroulant sur environ un mois, Arvalis recommande de commencer les récoltes suffisamment tôt pour ne pas les finir à des taux de matière sèche trop élevés.
La plage optimale de récolte des maïs fourrage se situe entre 31 et 35 % de matière sèche plante entière. La période à laquelle ce stade est atteint est en fonction du groupe de précocité de l’hybride cultivé, de sa date de semis et des conditions climatiques. Le suivi des sommes de températures depuis le semis, ou depuis la floraison femelle, permet de prédire la période optimale de récolte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité