Aller au contenu principal

Des bouchers séduits par la parthenaise au Salon de l'agriculture

Fidèle, du Gaec Le Châtelet, a quatre ans et demi et pèse 904 kilos.
Fidèle, du Gaec Le Châtelet, a quatre ans et demi et pèse 904 kilos.
© N. C.

La parthenaise était à l’honneur lundi au salon de l’agriculture, avec la filière Label rouge qui accueillait des bouchers et des abatteurs sur le stand de la race parthenaise. Lundi 23 février, sur le grand ring, 6 vaches, affichant entre 860 et 970 kilos, et qui seront commercialisées pour Pâques ont pris place pour les trophées d’honneur. Le 1er prix est revenu au Gaec Le Chatelet, aux Groseillers. Sa vache a été achetée par un boucher de Pignan, dans l’Hérault. Le second prix a été attribué à l’EARL Le Rallye, de Vautebis.L’association a également remis des trophées à trois bouchers. Le prix de la meilleure vitrine, à Antoine Perroud, en Suisse ; le prix de la communication, à Christophe Laidin, à Périgny, en Charente-Maritime ; et le prix de l’innovation au Leclerc Trente-Ormeaux, à Niort, pour sa cave de maturation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité