Aller au contenu principal

Des écorneurs autonomes à choix multiple

Performants, les écorneurs à veau thermiques, sur batterie ou à gaz, ont réduit la pénibilité de cette opération délicate.

© Bernard Griffoul Réussir SA

L’écornage est souvent un moment stressant, aussi bien pour l’éleveur que pour le veau. Les écorneurs thermiques autonomes de dernière génération permettent de réaliser l’écornage par cautérisation des vaisseaux sanguins dans de bonnes conditions. « Il doit cependant être effectué le plus tôt possible, idéalement avant l’âge de 15 jours », rappelle Michel Pomarède, du pôle de formation en élevage et machinisme de Bernussou, dans l’Aveyron. Avec ses étudiants, il a testé presque tous les appareils d’écornage.

Deux types d’écorneurs autonomes occupent actuellement le marché : électrique sur batterie rechargeable ou à gaz. Des appareils qui, de par leurs caractéristiques - fonctionnement à la demande pour les premiers, en continu pour les seconds - répondent à des utilisations un peu différentes. Les deux appareils électriques les plus courants (Buddex, Horn’Up) sont munis d’une tête en céramique et d’un fil chauffant. Ces appareils sont très performants, ce qui réduit le stress des animaux. Ils montent très vite (1 à 4 secondes) et très haut en température (700 °C). La durée de cautérisation est courte (7 secondes) et contrôlée par l’appareil, un signal sonore indiquant que le cycle est terminé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité