Aller au contenu principal

Des vêlages groupés pour gagner des kilos et diminuer le travail

Les performances des troupeaux en vêlages groupés sont très supérieures à une conduite en vêlages étalés. La première option permet l’optimisation de la conduite alimentaire grâce à la création de lots homogènes.

Les vêlages groupés restent peu fréquents. En Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, ils concernent 17 % des élevages.
Les vêlages groupés restent peu fréquents. En Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, ils concernent 17 % des élevages.
© N.C.

Dans le cadre de la valorisation des tableaux de bord et des données de Bovins croissance, qui concernent les Pays de la Loire et les Deux-Sèvres, différentes stratégies ont été identifiées. La première d’entre elles consiste à faire vêler 90 % des animaux sur trois mois consécutifs (G3M). La deuxième propose un étalement des vêlages plus large. Sur six mois, l’élevage concentre ainsi 90 % des vêlages (G6M). La troisième stratégie, baptisée « double période » (DP), se caractérise par deux périodes de trois mois de vêlages intensifs. Entre les deux, moins de 10 % des vêlages ont lieu.
Ces stratégies relativement strictes pour la simple période (G3M) et la double période (DP) bousculent souvent les éleveurs, qui ont tendance à définir leur stratégie d’après les « pointes » de vêlages et non des « trous ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Publicité