Aller au contenu principal

Difficile évaluation des populations de gibier quelques jours avant l’ouverture

L’ouverture de la chasse aura lieu le 14 septembre dans le département et le 28 septembre pour la commune de Niort. L’incertitude demeure sur les populations de gibier compte tenu des conditions climatiques de l’hiver et du printemps.

Les amateurs de lapins doivent faire face à une diminution des populations, à cause des maladies principalement, 
« malgré l’encouragement à installer des garennes artificielles ».
Les amateurs de lapins doivent faire face à une diminution des populations, à cause des maladies principalement,
« malgré l’encouragement à installer des garennes artificielles ».
© réussir

Cette année, la pluviométrie a été favorable à une végétation qui s’est développée de façon inhabituelle. Elle constitue ainsi un couvert idéal pour le petit gibier, si bien qu’il est difficile d’en estimer le nombre.
« C’est la grande incertitude de cette campagne de chasse » qui ouvrira le 14 septembre, à l’exception de Niort et du lièvre sur l’ensemble du département, où elle est repoussée au 28 septembre. Toutefois, précise le président, Guy Guédon, « chaque association peut décider de retarder l’ouverture ou d’anticiper la fermeture de la chasse à certaines espèces ».
Pour le lièvre cependant, les conditions climatiques ont été meilleures cet hiver et au printemps, ce qui a favorisé les portées précoces. Les chasseurs ont donc bon espoir que la saison soit plus satisfaisante que l’année dernière. Car, les comptages ont révélé une baisse de 20% de l’indice kilométrique qui se trouve être au plus bas depuis huit ans. La baisse des prélèvements a été évaluée à 40%, par rapport aux années précédentes. « Les chasseurs sont devenus responsables de la gestion de la faune », souligne le président, satisfait de voir des fermetures anticipées dans le but de ne pas compromettre le potentiel à venir. Ces décisions locales s’inscrivent dans la mise en place de plans de chasse qui ont été généralisés.
Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité