Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Distribution : quatre enseignes privilégient la vente de fruits et légumes français

© pngimg.com

Au moins quatre enseignes de grande distribution se sont engagées, le 23 mars, à privilégier l'origine France sur les fruits et légumes. Le patron des magasins E. Leclerc a indiqué s’être engagé auprès de la FNSEA à « stopper toute autre origine que France sur les filières asperges, tomates et concombres ». « Idem pour la fraise française, qui sera poussée en priorité », a déclaré Michel-Edouard Leclerc dans un billet posté sur son blog. Il a précisé qu’il pourrait y avoir des exceptions dans quelques magasins afin d’honorer les contrats passés, mais que « ce sera anecdotique ». L’enseigne Système U s’est aussi engagée auprès de la FNSEA à faire valoir le made in France sur ses étals, révèle un communiqué paru ce même jour. Le groupe coopératif assure mettre « tout en œuvre pour promouvoir les ventes des produits de saison de France et ainsi soutenir la production nationale ». De plus, Système U a décidé de « mettre en place le paiement comptant des factures pour soutenir la trésorerie des TPE et PME française qui livrent les entrepôts ». D'après la FNO (éleveur ovins, FNSEA), Auchan se serait aussi engagé à « mettre en avant les agneaux et les fruits et légumes français ». Enfin, Intermarché a annoncé, dans un communiqué du 23 mars, « un plan média national d'envergure pour (...) inciter à consommer notamment plus de fraises et d'asperges françaises ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Publicité