Aller au contenu principal

Eleveur caprin demain : transformer le « je souhaite » en « je suis »

210 à 220 personnes étaient mobilisées jeudi 14 décembre. Jeunes porteurs de projets, entreprises de collecte et éleveurs ont partagé leur regard sur la production caprine et son avenir.

La filière a besoin de lait. Jeudi 14 décembre, la rencontre régionale caprine a permis d’apprécier combien les jeunes sont interessés par cette production.
La filière a besoin de lait. Jeudi 14 décembre, la rencontre régionale caprine a permis d’apprécier combien les jeunes sont interessés par cette production.
© C.P.

Le dynamisme tient à la volonté partagée par un ensemble d’acteurs à aller dans le même sens. Dans la filière caprine, un certain nombre de paramètres laissent à penser que cette ambiance favorable au développement est toute proche. Le secteur est tiré par l’image très positive des produits caprins auprès des consommateurs. Marilyne Lepape, directrice de l’Anicap, confirme ces bonnes perspectives. Jeudi 14 décembre, lors de la rencontre régionale caprine organisée au Lycée agricole Jacques Bujault à Melle, elle décrivait, « un taux de pénétration du fromage de chèvre en augmentation et des ventes en libre-service toujours bien orientées ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité