Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Éleveur d’ovins, Gwanaël Morteau tente un méteil grains

Les syndicats des eaux s’engagent dans des réunions techniques pour soutenir les exploitants qui contractualisent des MAE. L’intérêt du méteil y est analysé.

Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
© C.P.

Il y a les pour, il y a les contre. Gwanaël Morteau saura de quel côté il penche dans quelques mois. À la récolte des six hectares de méteil grains triticale/pois mis en place cette année, l’éleveur d’ovins fera analyser le mélange. Si le pois est présent, l’éleveur installé au Theil à Saint-Aubin-le-Cloud baissera la part des correcteurs azotés dans la ration. « Je veux m’approcher du zéro achat. Le prix des concentrés ne baisse pas. Travailler l’autonomie et la qualité des fourrages doit me permettre de tendre à cet objectif et ainsi améliorer mon EBE », explique Gwanaël.
Pour nourrir son troupeau de 400 brebis et 50 agnelles, l’exploitant a également choisi de réserver 3 des 60 ha dédiés à la production de fourrages à un méteil enrubanné. Il est composé de triticale (100 kg/ha de semences non traitées), de vesce (25 kg/ha) et de pois (25 kg/ha).

Outre la satisfaction des besoins azotés dans la ration, ces mélanges fourragers ou grains ont la particularité d’être économes en intrants. « Ils sont particulièrement intéressants dans un objectif visant la qualité de l’eau potable », juge Claire Vrignaud, animatrice de la SPL des eaux du Cébron.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité