Aller au contenu principal

Éleveur d’ovins, Gwanaël Morteau tente un méteil grains

Les syndicats des eaux s’engagent dans des réunions techniques pour soutenir les exploitants qui contractualisent des MAE. L’intérêt du méteil y est analysé.

Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
Guillaume Boche, responsable des établissements Ets Martin
(à droite), accompagne Gwanaël Morteau dans l’intégration
du méteil dans la ration de ses animaux.
© C.P.

Il y a les pour, il y a les contre. Gwanaël Morteau saura de quel côté il penche dans quelques mois. À la récolte des six hectares de méteil grains triticale/pois mis en place cette année, l’éleveur d’ovins fera analyser le mélange. Si le pois est présent, l’éleveur installé au Theil à Saint-Aubin-le-Cloud baissera la part des correcteurs azotés dans la ration. « Je veux m’approcher du zéro achat. Le prix des concentrés ne baisse pas. Travailler l’autonomie et la qualité des fourrages doit me permettre de tendre à cet objectif et ainsi améliorer mon EBE », explique Gwanaël.
Pour nourrir son troupeau de 400 brebis et 50 agnelles, l’exploitant a également choisi de réserver 3 des 60 ha dédiés à la production de fourrages à un méteil enrubanné. Il est composé de triticale (100 kg/ha de semences non traitées), de vesce (25 kg/ha) et de pois (25 kg/ha).

Outre la satisfaction des besoins azotés dans la ration, ces mélanges fourragers ou grains ont la particularité d’être économes en intrants. « Ils sont particulièrement intéressants dans un objectif visant la qualité de l’eau potable », juge Claire Vrignaud, animatrice de la SPL des eaux du Cébron.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité