Aller au contenu principal

Epandage : Jamais plus sans peser

Pas question de revenir en arrière. Il y a huit ans, les adhérents de la Cuma de La Voulmentine ont fait partie des tout premiers utilisateurs en France à profiter du système DPAE mis au point par la marque Jeantil.

Pour Olivier Michaud, le trésorier de la Cuma de La Voulmentine, le système DPAE a amélioré la régularité de l’épandage.
Pour Olivier Michaud, le trésorier de la Cuma de La Voulmentine, le système DPAE a amélioré la régularité de l’épandage.
© FLD

Olivier Michaud, éleveur à Voulmentin et trésorier de la Cuma de La Voulmentine, a suivi de A à Z l’investissement dans les deux épandeurs Jeantil 15-12. Il ne voit que des avantages en matière de confort de travail, de simplicité d’utilisation et de précision. Une vingtaine d’éleveurs sur la soixantaine d’adhérents utilisent les deux épandeurs, ce qui représente 2 000 chargements à l’année. Mieux épandre pour économiser sur les achats en azote a été le point de départ de la réflexion. « À l’époque, le coût de l’engrais explosait. On a voulu mieux valoriser les fumiers ». Les deux épandeurs ont été remplacés il y a deux ans par les mêmes modèles. Avec deux prérogatives souhaitées par les adhérents : la polyvalence et la précision. En effet, la plupart des utilisateurs, les éleveurs bovins notamment, disposent aussi d’un atelier volaille avec par conséquent des qualités, des quantités mais aussi des densités de fumiers différentes…
Deux modes de fonctionnement figurent sur le boîtier (automatique ou manuel), tout comme la largeur de travail (8 ou 12 m)

Le plan de fumure et le calendrier d'épandage sont disponibles sur http://www.deux-sevres.chambagri.fr/environnement/guide-de-lenvironnement.html

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité