Aller au contenu principal
Font Size

Fnsea 79 : « Nous parlerons plus et mieux. Nous serons dans le jeu de l’influence »

À quelques jours du congrès national de la Fnsea, les 27, 28 et 29 mars à Tours, Christiane Lambert était en Deux-Sèvres. Lors de l’assemblée générale de la Fnsea 79, la présidente a invité les agriculteurs à lever la tête et à partager largement leur quotidien sur la ferme.

150 adhérents de la Fnsea 79 participaient au congrès départemental organisé à Châtillon sur Thouet, lundi 19 mars.
150 adhérents de la Fnsea 79 participaient au congrès départemental organisé à Châtillon sur Thouet, lundi 19 mars.
© C.P.

Qui sait qu’un producteur de lait fait analyser sa production 4 fois par mois ? Qui sait que la consommation d’antibiotiques en production porcine a baissé de 50 % en quatre ans ? Qui sait que la France, contrairement à ce que l’on entend, arrive à la 9e place des pays consommateurs de produits phytosanitaires ? « Qui sait ? », interroge Christiane Lambert pour démontrer que les choses à valoriser sont nombreuses en agriculture.

Dans ce congrès où 150 adhérents de la Fnsea 79 se sont réunis à Châtillon-sur-Thouet pour parler d’avenir, la présidente nationale, avec le ton vif et fédérateur qui la caractérise, a invité chaque agriculteur à garder la tête haute. « Cette année, le salon de l’agriculture a fermé ses portes sur une augmentation de la fréquentation de 50 000 visiteurs. Jamais les gens n’ont été autant en demande d’informations sur l’agriculture », assurait-elle en leader d’un réseau dont les adhérents ignorent la puissance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité