Aller au contenu principal

Fourrure: la filière craint l'annonce imminente de l'interdiction de l'élevage de visons

© Agri 79

Dans un communiqué paru le 27 septembre, la Fédération française de la fourrure (FFF) affirme que «Barbara Pompili devrait annoncer mardi prochain 29 septembre l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques et de l’élevage de visons en France». La filière explique que «les services du Premier ministre ont indiqué souhaiter laisser la ministre de (la Transition écologique) prendre seule cette décision». Une décision «sans précédent» si elle est confirmée, estiment les professionnels: «pour la première fois, on sacrifie un secteur économique et des emplois pour satisfaire aux revendications de la minorité agissante animaliste, dite anti-spéciste». L'interdiction de l'élevage de visons en France est inscrite dans le RIP «pour les animaux» et dans sa transposition par la proposition de loi du groupe EDS emmené par Cédric Villani, qui inclut par ailleurs l'interdiction de l'élevage «intensif» et «en cage». Toujours selon la filière fourrure, la proposition de loi sera soutenue «par le groupe LREM à l’Assemblée nationale, au moins en ce qui concerne les articles visant à l’interdiction des animaux de cirque, des delphinariums et de l’élevage de visons, mais aussi de la commercialisation de la fourrure.» La filière fourrure annonce d'ores et déjà qu'elle porterait l'affaire devant la Conseil constitutionnel au nom de «principe de la liberté d'entreprendre». On dénombre quatre élevages de visons en France, et 2500 emplois associés, selon la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité