Aller au contenu principal

Herbe info

© chambre d'agriculture

La pousse de l’herbe mesurée à Pâques atteint 33 kg de MS/j/ha dans le Montmorillonais, entre 37 et 39 kg/j/ha en Charente-Maritime et dans le Bocage bressuirais et cela a pu atteindre 63 kg/j/ha vers Vasles.

Conseil pâturage

Les sols se ressuient, mais une différence apparaît en fonction de la réserve utile du sol : la pousse de l’herbe a stagné ou a explosé. Ainsi, les sols les plus superficiels sont extrêmement secs tandis que les plus profonds se ressuient à peine. La pluie incessante de cet hiver, suivie des chaleurs des semaines dernières, a provoqué un assèchement des premiers centimètres du sol. Ce temps sec est le bienvenu pour garder les animaux dehors sur les sols profonds. Les pluies annoncées en fin de semaine dernière n’ont pas eu lieu, ou trop peu pour être significatives. Les prévisions météorologiques annonceraient un léger retour des pluies cette fin de semaine. Cette pluie est nécessaire pour que le pâturage continue sur les sols superficiels.

Conseil fauche

Les premières fauches ont pu être réalisées sans trop d’inquiétude concernant les fenêtres météorologiques. Si les températures ont permis de faucher et ensiler (ou enrubanner) sereinement, les temps de fanage étaient courts, ce qui présage une qualité de fourrage excellente. Il a fallu choisir les bons créneaux pour apporter les engrais minéraux. Pour que la valorisation des engrais soit maximale, il vaut mieux veiller à avoir des pluies quelques jours après l’apport. La semaine prochaine devrait répondre aux attentes de pluie, contrairement à celles attendues cette semaine. De ce fait, les apports d’engrais permettront de faire repartir la pousse et donc d’obtenir une seconde coupe satisfaisante.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité