Aller au contenu principal

Agronomie
Implantation précoce de couvert et semis par drone : deux tests en un

Début juin, une expérimentation d’un nouveau genre s’est tenue à Mazières-en-Gâtine : l’implantation d’un couvert en interculture courte par un drone. Si les résultats ne paraissent pas concluants, le test ouvre la voie à plusieurs pistes intéressantes à explorer.

D'un poids de 25 kg et d'une envergure de 2m, le drone a semé en une heure cinq bandes de 200 m par 6 de couverts végétaux, le 4 juin à Mazières-en-Gâtine.
© DR

Au départ, il y a un polyculteur-éleveur adepte des techniques culturales simplifiées (TCS) depuis 20 ans : Jean-Paul Gentil, de Mazières-en-Gâtine, qui repère un article dans la revue TCS sur l’utilisation d’un drone pour semer des couverts végétaux avant les récoltes de maïs, dans le sud-ouest de la France. Germe en lui l’idée de tenter l’expérience entre un blé et un méteil, très en amont de la récolte, afin de récupérer un maximum de biomasse dès septembre. Le syndicat des eaux du centre-ouest (Seco) prête une oreille attentive à sa démarche, et propose de financer l’essai – de 3500€ –, dans le cadre du projet Re-sources visant la reconquête de la qualité de l’eau potable. L’expérimentation se déroule ainsi le 4 juin, en présence du Seco, d’experts des chambres d’agriculture départementale et régionale, de la Fd Cuma 79 ainsi que de trois organismes stockeurs ayant fourni les semences (Océalia, Pasquier Vgétal et VSN).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité