Aller au contenu principal
Font Size

Fruits et légumes
La filière fruits et légumes passe à l’offensive

Six orientations nouvelles, une action spécifique auprès des jeunes et un congrès tourné vers les consommateurs pour promouvoir les productions. En avant, toute !

Interfel et les professionnels des filières ont décidé, cet automne, de changer l’image des fruits et légumes en France. Pour cela, six axes de travail ont été adoptés.
Interfel et les professionnels des filières ont décidé, cet automne, de changer l’image des fruits et légumes en France. Pour cela, six axes de travail ont été adoptés.
© P. Cronenberger

Qui a dit que l’automne voyait la nature s’endormir avant le passage de l’hiver et le réveil au printemps ? Pas les professionnels des fruits et légumes en France apparemment. Tous les professionnels de la filière semblent profiter de cet automne pour raviver et relancer leur secteur économique. Ils intègrent ainsi les nouvelles tendances de consommation, de production et de distribution.Pour commencer, l’interprofession, Interfel, vient de présenter une série d’initiatives pour lancer une nouvelle identité des fruits et légumes. Il s’agit d’illustrer et de promouvoir des valeurs et des territoires pour ces filières. Pêle-mêle, on y retrouve les notions clés comme : Saison, Bio, Fraîcheur, Santé, Producteur, Cuisine, Distributeur, Consommateur, Émotion, Enfant, Geste, Plaisir, Sens. L’ambition ? Que les « fruits et légumes quittent le statut d’accessoire ou d’accompagnement pour occuper dans l’esprit de chacun un rôle central dans l’alimentation ».

A lire en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité