Aller au contenu principal
Font Size

La hausse des charges grève le revenu des éleveurs

Depuis quinze ans, les hausses des charges successives ont consommé les hausses des produits liées à l’augmentation des prix des animaux et à la productivité. Au final, les résultats économiques sont stables mais structurellement à un faible niveau.

le coût de production hors travail s’est nettement dégradé (+73 €/100 kg vif), principalement impacté par la hausse des charges de mécanisation et du coût des approvisionnements.
le coût de production hors travail s’est nettement dégradé (+73 €/100 kg vif), principalement impacté par la hausse des charges de mécanisation et du coût des approvisionnements.
© C.P.

Au-delà des évolutions structurelles habituelles, des événements sont venus perturber le fonctionnement des élevages allaitants. Qu’ils soient d’ordre sanitaire, climatique ou économique, ceux-ci ont eu un impact certain sur les élevages de l’Ouest depuis la fin des années 1990. Sur cette base, Inosys réseaux d’élevage Bretagne, Pays de la Loire et Deux-Sèvres (*) a réalisé une analyse rétrospective sur quinze ans d’approche globale en élevage.


L’étude est basée sur les données issues du suivi des exploitations de bovins viande des réseaux d’élevages dans les Pays de la Loire, en Bretagne et en Deux-Sèvres. L’analyse porte sur la période 1998-2013. Les exploitations retenues ont a minima huit années de suivi au sein du dispositif. Pour l’ensemble des exploitations constituant l’échantillon, les données techniques (moyens de production, troupeau, système fourrager) et économiques (prix de vente, soutien, coût de production) ont été analysées.

Plus d'infos dans le dossier bovins viande dans le journal Agri 79 du 11 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité