Aller au contenu principal

La hausse des effectifs de bétail corrélée aux maladies infectieuses

© Agri 79

«La hausse continue du nombre de têtes de bétail contribue positivement aux émergences de maladies infectieuses et à la hausse du nombre d’espèces sauvages menacées pour la période 2000-2016», écrit Serge Morand, chercheur au CNRS, dans une étude parue dans la revue Biological Conservation fin juillet. Ces conclusions se basent sur une analyse statistique des données de la FAO, de l’OIE, de l’IUCN et de la base Gedeon, recensant les maladies humaines. «Nos résultats confirment les études qui se sont penchées sur les effets disproportionnés de l’extension de l’élevage sur la biodiversité et les habitats gérés de manière traditionnelle», souligne le chercheur.

Les analyses n’ont en revanche révélé aucun lien entre le nombre de maladies émergentes, et le nombre d’espèces menacées, précise l’article. En conclusion, l’auteur appelle à des études complémentaires pour préciser le lien entre biodiversité, santé humaine et élevage, qui dépend «de nombreux facteurs, dont la croissance de la population, les changements de régimes alimentaires, l’industrialisation de l’agriculture, et l’intégration dans le commerce mondial, mais également des valeurs culturelles de l’élevage». En France, entre 1995 et 2019, la taille du cheptel bovin total a diminué de 20507 à 18593 têtes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité