Aller au contenu principal

Assemblée générale
La MSA Sèvres-Vienne se prépare un avenir

Le 7 juin, à Saint-Maixent-l’Ecole, Josseline Paillat présentait le bilan du premier exercice comptable complet de la caisse de MSA Sèvres-Vienne. La performance est au cœur de l’action des équipes. Celle-ci est gage d’avenir pour le régime agricole.

« Notre caisse présente le coût de gestion le plus bas de France », a souligné Patrice Léon aux côtés de Josseline Paillat.
« Notre caisse présente le coût de gestion le plus bas de France », a souligné Patrice Léon aux côtés de Josseline Paillat.
© C. P.

En 2011 la caisse de MSA Sèvres-Vienne a connu sa première année d’activité complète. Jeudi 7 juin, le bilan de cet exercice d’après fusion était présenté aux délégués élus dans les territoires. Lors de l’assemblée générale de la MSA organisée à Saint-Maixent-l’Ecole,
« c’est un bilan positif » que Josseline Paillat, présidente, était heureuse de présenter.
Performantes alors qu’elles avançaient seules, les caisses des Deux-Sèvres et de la Vienne aujourd’hui unies, restent leaders.  « Le risque de la fusion était la dégradation des fondamentaux. Il n’en est rien. Notre caisse présente le coût de gestion le plus bas de France », poursuit le directeur Patrice Léon.
Cette rigueur permet de dégager sur l’exercice clos au 31 décembre 2011 un excédent de 3,2 millions d’euros. « De cette somme, nous avons affecté 1,4 million à l’action sanitaire et sociale. Un montant qui porte à 5,7 millions d’euros les prestations complémentaires de l’année », chiffre la présidente. L’accompagnement des ressortissants au-delà des prestations légales reste l’une des priorités de la caisse de Mutualité sociale agricole.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité