Aller au contenu principal
Font Size

La Safer Poitou-Charentes en pleine structuration

Dans un an, la Safer picto-charentaise rejoindra l’organe régional, sans pour autant délaisser l’échelon départemental, assurent ses responsables.

Philippe Tuzelet, le directeur général de la Safer Poitou-Charentes, et Patrice Coutin, le président, se réndront le 20 juin 2019 à Périgueux pour acter la création de la Safer Nouvelle-Aquitaine.
Philippe Tuzelet, le directeur général de la Safer Poitou-Charentes, et Patrice Coutin, le président, se réndront le 20 juin 2019 à Périgueux pour acter la création de la Safer Nouvelle-Aquitaine.
© Carole Mistral

Il y a des adieux qui sont effectués avec le sourire. Vendredi 8 juin, la Safer Poitou-Charentes réunissait une dernière fois ses membres au siège régional niortais. L’année prochaine, ils auront rendez-vous à Verneuil-sur-Vienne, près de Limoges, le nouveau siège de la future Safer Nouvelle-Aquitaine. « Une mise en conformité avec les nouveaux territoires », précise Philippe Tuzelet, le futur directeur de l’organe régional. Dans l’intervalle, le territoire de la Vendée a rejoint les Pays de la Loire en début d’année.
Ce rattachement, qui a pris du temps, « a permis de gérer les changements sans casse sociale », se félicite-t-il. Ainsi, la direction a assuré qu’il n’y aurait aucun licenciement et aucune mobilité géographique imposée sur les 150 salariés de la structure picto-charentaise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité