Aller au contenu principal

Plantes aromatiques et médicinales
L'agriculture qui soigne, un filon à exploiter

La filière des plantes aromatiques et médicinales est en plein essor en France. Attirante par la valeur ajoutée qu'elle promet, elle répond aussi aux attentes sociétales en matière de produits naturels. Rentrer sur ce marché n'est pourtant pas une mince affaire.

Angélique, cameline, cynara, bourrache, œillette... Ces plantes aux noms chantants qui colorent les champs, par petite touche en Deux-Sèvres, font parties de la famille des PPAM : plantes à parfum, aromatiques et médicinales. Cette filière connait une croissance fulgurante en France. Entre 2010 et 2016, les surfaces cultivées en PPAM ont augmenté de 40%, atteignant 53 000 ha en 2018. "C'est la seule filière où le nombre d'agriculteurs est en hausse", souligne Jean-Pierre Scherer, formateur en PPAM à la MFR de Chauvigny (Vienne). Cette croissance est liée à la forte demande sociétale en produits "plus issus des champs et moins de la pétrochimie", observe Philippe Gallois, directeur de l'Iteipmai, institut de R&D spécialisé en PPAM (Chemillé en Anjou – Maine et Loire), qui fait un autre constat : "La tendance est à la relocalisation d'une partie de la production. L'épisode Covid peut être un accélérateur. Il y a des marchés potentiels pour les agriculteurs". 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité