Aller au contenu principal
Font Size

Plantes aromatiques et médicinales
L'agriculture qui soigne, un filon à exploiter

La filière des plantes aromatiques et médicinales est en plein essor en France. Attirante par la valeur ajoutée qu'elle promet, elle répond aussi aux attentes sociétales en matière de produits naturels. Rentrer sur ce marché n'est pourtant pas une mince affaire.

Angélique, cameline, cynara, bourrache, œillette... Ces plantes aux noms chantants qui colorent les champs, par petite touche en Deux-Sèvres, font parties de la famille des PPAM : plantes à parfum, aromatiques et médicinales. Cette filière connait une croissance fulgurante en France. Entre 2010 et 2016, les surfaces cultivées en PPAM ont augmenté de 40%, atteignant 53 000 ha en 2018. "C'est la seule filière où le nombre d'agriculteurs est en hausse", souligne Jean-Pierre Scherer, formateur en PPAM à la MFR de Chauvigny (Vienne). Cette croissance est liée à la forte demande sociétale en produits "plus issus des champs et moins de la pétrochimie", observe Philippe Gallois, directeur de l'Iteipmai, institut de R&D spécialisé en PPAM (Chemillé en Anjou – Maine et Loire), qui fait un autre constat : "La tendance est à la relocalisation d'une partie de la production. L'épisode Covid peut être un accélérateur. Il y a des marchés potentiels pour les agriculteurs". 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité