Aller au contenu principal

L'appel de la FNB largement soutenu par les syndicats

"Retenez les animaux dans les fermes !"

© Agri 79 Info

« Retenez les animaux dans les fermes ! ». Cet appel lancé par la Fédération nationale bovine mi-avril est largement relayé par les syndicats agricoles ces derniers jours.

La Fnsea 79 et JA 79, conscients des conséquences économiques que cela peut engendrer, relayent malgré tout cet appel. Les syndicats majoritaires à la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres s’offusquent et dénoncent dans un communiqué de presse les discours contradictoires : « Le président de la République répète inlassablement que la souveraineté alimentaire de la France est un enjeu prioritaire et dans le même temps, son ministre de l’agriculture, à la demande de la mise en place d’un prix minimum payé aux éleveurs à hauteur de leurs coûts de production, répond qu’une telle mesure pourrait se révéler, in fine, contre-productive en favorisant la viande importée au détriment de la production nationale ». Les syndicats agricoles s’interrogent : « Comment, après trois ans de travail avec les filières sur les états généraux de l’alimentation, le ministre peut-il tenir de tels propos ? ». Ils rappellent que la semaine dernière – quatrième semaine du confinement – les prix payés aux éleveurs « étaient 1,33 € du kilo carcasse en dessous du coût de production ».

En Deux-Sèvres, la Confédération paysanne, de son côté, relaye également cet appel. « Il ne s’agit pas de mener le pays vers la pénurie, il s’agit d’alerter au sujet d’une situation devenue insoutenable et de défendre prioritairement le revenu des paysans et non des volumes et des filières. La régulation est nécessaire et devra être poursuivie au-delà de la crise », expriment les représentants locaux dans un communiqué de presse.

La Confédération paysanne juge que par ce dossier l’État peut mettre en oeuvre « la reconnaissance de l’effort des paysans qui s’épuisent à assurer l’approvisionnement des Français en période de crise ; effort salué par le président de la République ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité