Aller au contenu principal

Soutien
L’Area, un nouveau dispositif d’aide pour les exploitants en situation fragile

Depuis septembre, l’Area, qui a remplacé Agridiff, permet aux agriculteurs d’être accompagné dans un audit, voire une restructuration et un suivi de leur exploitation. Un dispositif qui ouvre droit à des aides mais qui doit être déclenché avec précaution.

Area nouveau dispositif d'aide pour les exploitants en situation fragile
© CA Ariège

Depuis cinq ans que Stéphane Lesage est directeur du réseau d’écoute et de solidarité en agriculture (Resa) 79, il n’a pas le souvenir d’avoir vu passer un seul plan de redressement Agridiff. « Ce dispositif n’était plus adapté aux situations que nous rencontrons », assène Valérie Berton, conseillère de la structure associative. Alors, les deux professionnels voient d’un œil intéressé la mise en place du dispositif d’aide à la relance de l’exploitation agricole (Area), qui a pris le relais d’Agridiff à la mi-septembre. « Nous n’avons pas de points de comparaison mais sur le papier, l’Area semble plus accessible que son prédécesseur », estime le directeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité