Aller au contenu principal

Fonds de modernisation
Le fonds de modernisation céréaliers-éleveurs est créé

Annoncé il y a quelques semaines le fonds de modernisation a été officiellement créé le 23 octobre. Il sera affecté au financement d’actions structurelles visant à améliorer la compétitivité de l’élevage français.

L’appel de cotisations aura lieu en fin de campagne, c'est-à-dire au mois de juin prochain, sur les céréales collectées au cours des douze mois précédents.
L’appel de cotisations aura lieu en fin de campagne, c'est-à-dire au mois de juin prochain, sur les céréales collectées au cours des douze mois précédents.
© Reussir

Les associations végétales spécialisées (AGPB et AGPM) et les organismes collecteurs réunis au sein de Coop de France et de la Fédération du négoce agricole ont donné le coup d’envoi à la création du Fonds de modernisation céréaliers-éleveurs. « Un événement historique », ont convenu aussi bien Philippe Pinta, président de l’AGPB que Pierre Chevalier, président de la FNB ou Xavier Beulin, président de la Fnsea.
Ce fonds, annoncé il y a quelques semaines, sera alimenté par une cotisation volontaire. L’idée d’une cotisation volontaire obligatoire a été écartée en raison des difficultés qu’un tel prélèvement pourrait susciter vis-à-vis de Bruxelles, a déclaré Philippe Pinta. Les fondateurs estiment que le fonds pourrait mobiliser jusqu'à 100 millions d’euros sur la base d’une cotisation de 2 € par tonne de grains récoltée dès la campagne 2012-2013. La fédération des oléoprotéagineux devrait rejoindre prochainement le fonds.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité