Aller au contenu principal

Le marché des machines agricoles atteint des records en 2011

Le marché français de l'agroéquipement est dans une « bulle » extrêmement favorable et enregistre une hausse de 38,6% pour le premier semestre 2011. « Les industriels et les distributeurs sont d'un optimisme prudent », a déclaré Alain Dousset, président du SEDIMA (syndicat des distributeurs de machines agricoles) le 18 octobre. Malgré la prudence affichée, les résultats de 2011 sont très positifs et correspondent à la plus forte progression du marché depuis 2007. Les domaines les plus dynamiques sont les secteurs céréaliers et celui de l'élevage laitier. La viticulture affiche aussi une belle hausse après plusieurs années de marasme. Les industriels prévoient une augmentation du marché de 30% pour l'année 2011 (4,2 milliards € au total) pendant que les distributeurs se positionnent plutôt sur une stabilité ou une légère croissance pour le second semestre 2011.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité