Aller au contenu principal

Le sénateur écologiste Joël Labbé ravive le débat bio contre HVE

© HVE

Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan, s’apprête à déposer un amendement de repli sur le projet de loi de finances pour 2021 (PLF) pour diminuer le crédit d’impôts HVE de 2500 euros, acté par l’Assemblée nationale, à 1000 euros. «On peut aider la HVE, mais pas au niveau de la bio», a jugé le sénateur lors d’une conférence de presse du 2 décembre, partageant les doutes des associations sur ce label en pleine explosion.

Arnaud Schwartz, président de FNE, va jusqu’à redouter des risques «de tromperie du consommateur», citant notamment le manque d’ambition sur le volet produits phytosanitaires. Son association avait pourtant participé à la création du référentiel de la certification environnementale dans les années 2000, espérant en faire une "marche" vers le bio. «Il ne faut pas confondre la HVE avec le bio, qui impose des techniques de production et une traçabilité précise», abonde Didier Perreol, président du Synabio, un syndicat d’entreprises agroalimentaires biologiques.

Chez les vignerons indépendants au moins, bio et HVE ne seraient pas incompatibles: 10% bénéficieraient des deux labels. «Le bio ne s’intéresse pas à la biodiversité, au contraire de la HVE», rappelle Jean-Jacques Jarjanette, directeur de la fédération des Vignerons indépendants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Avec le parrainage, Mathieu a enfin pu s’installer
Dispositif proposé par les chambres d’agriculture et finançable par Pôle emploi, le stage parrainage permet de se projeter dans…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les questions des enfants à un éleveur de vaches
Les élèves de CM1 de l’école du chêne, à Lezay, ont pu échanger avec un éleveur de vaches salers le temps d’un après-midi. La…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité