Aller au contenu principal

Éviter les pertes
Le silo boudin, gage d’une conservation optimale

En plus d’un gain de temps, de main-d’œuvre et de matériel, déléguer les travaux des champs permet au Gaec Christ'Al de profiter de certains services de l'ETA Laurent Dupuis, l’une des rares à proposer un silo boudin pour le maïs ensilé.

Laurent Dupuis a mené plusieurs études sur le silo boudin pour son entreprise de travaux agricoles. Il en explique les atouts : « C’est un silo sous vide, qui provoque une fermentation anaérobie. Le pH descend plus vite que dans un silo standard et ce sont d’autres bactéries qui travaillent. Elles vont consommer plus de protéines. Résultat : on est proche de zéro perte ».

Le Gaec l’utilise pour l’été et met en taupinière l’hiver. La qualité s’en ressent également, d’après le responsable de l’ETA, qui a mené plusieurs études. Pour Guillaume Girault, « il n’y a pas photo, c’est le mieux. Une fois que l’ensilage est dans le boudin, c’est stocké, c’est fini. Et dans l’été, quand on enlève un godet, ça ne chauffe pas. Le seul problème, c’est le coût ». Il faut avoir la trésorerie pour régler la prestation, ce qui est de plus en plus difficile. Même si à long terme, la réduction des pertes et la meilleure assimilation par les bêtes compensent le coût.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité