Aller au contenu principal
Font Size

Le système agroalimentaire français reconnu comme étant le plus durable au monde

Le système alimentaire français a été reconnu comme le plus durable de la planète par le réseau scientifique InterAcademy Partnership. La France est surtout considérée comme avant-gardiste dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Suite à la loi du 11 février 2016, les supermarchés français 
sont contraints de redistribuer les invendus à des associations de lutte contre la pauvreté.
Suite à la loi du 11 février 2016, les supermarchés français
sont contraints de redistribuer les invendus à des associations de lutte contre la pauvreté.
© banque alimentaire

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux fin décembre. Selon un classement réalisé par le réseau scientifique InterAcademy Partnership, et publié par le prestigieux magazine britannique The Economist, la France dispose du système agroalimentaire le plus « durable » au monde. C’est la troisième année consécutive que notre pays remporte cette distinction.
Ce classement a pour objectif de classer la capacité des 67 pays les plus développés du monde à produire et consommer durablement les denrées alimentaires. Pour le réaliser, les chercheurs déterminent un indice sur une base de 100 pour chaque pays, en prenant en compte une quarantaine de critères, répartis en trois catégories : « gaspillage des ressources », « durabilité du système agricole » et « défis nutritionnels ».

Un score de 76,10 sur 100 pour la France
Au total, la France atteint un score de 76,10 sur 100, devant les Pays-Bas, à 75,60 et le Canada, à 75,30. Notre pays est particulièrement salué sur les questions de lutte contre le gaspillage des ressources. « Dans un monde où un tiers de l’alimentation produite est perdu ou jeté, la France est à l’avant-garde dans les politiques de réduction des pertes », indiquent les chercheurs, qui citent notamment la loi du 11 février 2016 « qui contraint les supermarchés à redistribuer les invendus alimentaires à des associations de lutte contre la pauvreté ».

Un moins bien dans la gestion de l’eau
Mais sur la durabilité de l’agriculture, la France décroche et se retrouve en 16e position des pays à hauts revenus et en 21e position si on prend en compte l’ensemble du classement. Sur ce sujet, la France fait moins bien que l’Autriche (1er), l’Allemagne (4e), ou encore le Canada (14e). Mais c’est surtout la gestion de l’eau qui est pointée du doigt. Sur cette question, où les chercheurs donnent une note, soit de zéro, soit de cent, la France obtient une note de zéro, quand notre voisin allemand atteint un score de cent. Et ce, alors que l’impact de l’agriculture sur la qualité de l’eau est plutôt satisfaisant (92,70).
Sur la question des gaz à effets de serre, l’agriculture française est toutefois une bonne élève, avec un score de 90,10, sur l’impact environnemental de l’agriculture sur l’atmosphère et de 95,80 sur les opportunités pour investir dans une agriculture soutenable à ce point de vue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité