Aller au contenu principal

Le système agroalimentaire français reconnu comme étant le plus durable au monde

Le système alimentaire français a été reconnu comme le plus durable de la planète par le réseau scientifique InterAcademy Partnership. La France est surtout considérée comme avant-gardiste dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Suite à la loi du 11 février 2016, les supermarchés français 
sont contraints de redistribuer les invendus à des associations de lutte contre la pauvreté.
Suite à la loi du 11 février 2016, les supermarchés français
sont contraints de redistribuer les invendus à des associations de lutte contre la pauvreté.
© banque alimentaire

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux fin décembre. Selon un classement réalisé par le réseau scientifique InterAcademy Partnership, et publié par le prestigieux magazine britannique The Economist, la France dispose du système agroalimentaire le plus « durable » au monde. C’est la troisième année consécutive que notre pays remporte cette distinction.
Ce classement a pour objectif de classer la capacité des 67 pays les plus développés du monde à produire et consommer durablement les denrées alimentaires. Pour le réaliser, les chercheurs déterminent un indice sur une base de 100 pour chaque pays, en prenant en compte une quarantaine de critères, répartis en trois catégories : « gaspillage des ressources », « durabilité du système agricole » et « défis nutritionnels ».

Un score de 76,10 sur 100 pour la France
Au total, la France atteint un score de 76,10 sur 100, devant les Pays-Bas, à 75,60 et le Canada, à 75,30. Notre pays est particulièrement salué sur les questions de lutte contre le gaspillage des ressources. « Dans un monde où un tiers de l’alimentation produite est perdu ou jeté, la France est à l’avant-garde dans les politiques de réduction des pertes », indiquent les chercheurs, qui citent notamment la loi du 11 février 2016 « qui contraint les supermarchés à redistribuer les invendus alimentaires à des associations de lutte contre la pauvreté ».

Un moins bien dans la gestion de l’eau
Mais sur la durabilité de l’agriculture, la France décroche et se retrouve en 16e position des pays à hauts revenus et en 21e position si on prend en compte l’ensemble du classement. Sur ce sujet, la France fait moins bien que l’Autriche (1er), l’Allemagne (4e), ou encore le Canada (14e). Mais c’est surtout la gestion de l’eau qui est pointée du doigt. Sur cette question, où les chercheurs donnent une note, soit de zéro, soit de cent, la France obtient une note de zéro, quand notre voisin allemand atteint un score de cent. Et ce, alors que l’impact de l’agriculture sur la qualité de l’eau est plutôt satisfaisant (92,70).
Sur la question des gaz à effets de serre, l’agriculture française est toutefois une bonne élève, avec un score de 90,10, sur l’impact environnemental de l’agriculture sur l’atmosphère et de 95,80 sur les opportunités pour investir dans une agriculture soutenable à ce point de vue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité