Aller au contenu principal

les aides pour les employeurs qui recrutent un apprenti

Pour les entreprises qui recrutent et qui font face au renouvellement de génération ou aux pénuries de compétences, l’apprentissage peut constituer une solution à court et à long terme. Zoom sur les dispositifs de soutien financier.

© N.C.

L’aide « TPE jeune apprenti »
Depuis le 1er juin 2015, une entreprise de moins de 11 salariés qui recrute un apprenti mineur (15 à 18 ans) peut bénéficier d’une aide forfaitaire de 4 400 ¤ pendant la première année du contrat, versée en 4 versements trimestriels de 1 100 ¤ chacun.
L’aide est cumulable avec les dispositifs existants : prime d’apprentissage, aide au recrutement d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire, crédit d’impôts… Une fois le contrat d’apprentissage enregistré par la chambre consulaire, l’employeur peut valider en ligne sa demande d’aide pré-remplie, dans les 6 mois maximum après la date de début d’exécution du contrat. Lorsque le contrat débute ou se termine en cours de mois, le montant de l’aide est proratisé sur la base du nombre de jours d’exécution.
Par ailleurs, l’aide n’est pas due lorsque le contrat d’apprentissage est rompu pendant la période probatoire de 45 jours de présence dans l’entreprise.

Primes à l’apprentissage
Il s’agit d’une prime à l’apprentissage d’au moins 1 000 ¤ par année de formation pour les entreprises de moins de 11 salariés, versée par la région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité