Aller au contenu principal

Les éleveurs de bovins viande tentent de se faire entendre de la distribution à Paris

150 éleveurs de bovin viande ont manifesté, le 26 août en Île de France, dans l’un des magasins de l’enseigne, Leclerc, «symbole de la guerre des prix» selon eux, puis devant le siège social de l’entreprise.

Une délégation d'éleveurs de la région participait à la manifestation.
Une délégation d'éleveurs de la région participait à la manifestation.
© N.C.

Une centaine d'éleveurs de la FNB ont manifesté dans une ambiance très tendue à Ivry-sur-Seine devant le siège social du distributeur qu'ils considèrent comme le symbole de la « guerre des prix ». « Leclerc m'a tué », « Voleur », ont écrit les agriculteurs sur la chaussée avant qu’une délégation soit reçue par le secrétaire général de l’ACDLec (Association des centres distributeurs Leclerc), Stéphane de Prunelé. « Nous sommes venus demander des explications », a lancé Pierre Vaugarny, secrétaire général de la FNB devant les CRS qui gardaient l’entrée de l’établissement.Plus tôt dans la journée, les éleveurs, munis de casquettes « Police des viandes », ont pénétré dans un magasin Leclerc, à Vitry-sur-Seine, où les attendaient le responsable du magasin et un cordon de CRS qui bloquait l'entrée des salles frigorifiques. Ils ont trouvé des produits étiquetés « Union européenne », assure Jean-Pierre Fleury.« Le groupe Leclerc a accepté de participer à une réunion entre les abatteurs, la FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution) et les distributeurs indépendants », a annoncé Jean-Pierre Fleury, président de la FNB à la sortie d'une réunion entre éleveurs et membres du groupe de distribution, le 26 août. Le syndicat espère ainsi pouvoir traiter « les sujets de fonds de la filière viande bovine » : l’application du label Viande de France, les négociations commerciales, la segmentation des viandes et le manque de professionnalisme en magasin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité