Aller au contenu principal

Les huiles essentielles, ça marche !

Les huiles essentielles comme alternative aux antibiotiques ont le vent en poupe. Les éleveurs et les vétérinaires s’y intéressent de plus en plus même si ce n’est pas la panacée. Témoignages sur les résultats « surprenants » de l’aromathérapie sur la santé animale.

Ces vaches laitières du nord des Deux-Sèvres posent devant leur « secret de santé ».
Ces vaches laitières du nord des Deux-Sèvres posent devant leur « secret de santé ».
© Virginie Berthelot

Malgré un cadre légal restrictif (voir ci-dessous), et surtout depuis les plans Ecoantibio 1 et 2 - qui ont pour objectif la réduction de l’usage des antibiotiques -, l’utilisation des huiles essentielles à titre curatif et/ou préventif se développe dans les fermes, et pas uniquement chez les agriculteurs en bio.
Dans les élevages bovins laitiers, elles permettent notamment, selon les initiés, de soigner mammites et diarrhées des veaux, d’aider au vêlage. Les éleveurs caprins notent, eux, une amélioration générale de la santé de leur troupeau, suite à des cures d’huiles essentielles, et un moindre recours aux vermifuges chimiques. Outre l’efficacité de l’aromathérapie, les agriculteurs interrogés ont tous relevé l’économie financière qu’ils réalisent.
« Depuis qu’on utilise un ensemble de méthodes alternatives - rotation sur les parcelles, plantes à tanin dans l’alimentation - et les huiles essentielles, on est passé de quatre vermifuges par an à un seul, voire zéro ! Mon porte-monnaie s’en porte mieux », atteste un éleveur gâtinais de 90 chèvres, en bio, qui use des huiles essentielles depuis 2013. Il en propose cinq sortes à « sentir, goûter et/ou boire », régulièrement, à ses animaux, diluées dans des seaux d’eau ou sur des branches ; une méthode testée et approuvée par les Civam.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité