Aller au contenu principal

Les Jeunes agriculteurs 79 à la rencontre des étudiants

Le syndicat organise de nombreuses rencontres au cours de l'année scolaire dans les établissements pour informer et séduire les agriculteurs de demain.

Les thématiques de l’accès au foncier, de la préservation de la santé et du financement des projets sont abordées par les JA 79 et leurs partenaires.
Les thématiques de l’accès au foncier, de la préservation de la santé et du financement des projets sont abordées par les JA 79 et leurs partenaires.
© A.C.

Depuis sa création, le syndicat JA a fait du renouvellement des générations en agriculture une priorité. Le réseau réfléchit à de nombreuses idées permettant d'adapter l'accompagnement à l'installation aux besoins des porteurs de projets. L'idée est que chaque porteur de projets puisse bénéficier d'un accompagnement et de formations personnalisées, afin de rendre l'entrée dans le métier la plus aisée possible.

Pour se faire, les Jeunes agriculteurs mettent en place des forums installation tout au long de l'année, en partenariat avec les lycées agricoles. Huit journées sont organisées lors de l'année scolaire, avec différentes classes, du bac pro aux formations adultes. L'objectif est de donner toutes les clés à ces apprenants, pour la plupart futurs installés, avec des projets plus ou moins concrets à court ou long termes. « Ces moments d'échanges permettent de casser les préjugés, ce qui n'est pas négligeable pour des jeunes à la recherche de leur projet », explique Monsieur Orlowa, professeur au lycée des Sicaudières.

Le 5 mars dernier, ce sont trente élèves de terminale en bac professionnel CGEA (conduite et gestion d'exploitation agricole) qui ont eu l'occasion d'échanger avec les JA du département et les partenaires présents. Trois ateliers en petits groupes ont été organisés : le premier sur le foncier avec la Safer et le répertoire à l'installation, le deuxième autour de la santé avec la MSA et enfin le dernier pour parler du financement des projets avec le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel. David Renaud, JA des Deux-Sèvres, installé en polyculture élevage depuis six ans sur la commune de Saint-Gelais, était présent pour partager son expérience sur son installation.

Lors de l'après-midi, Emmanuel Bonnin a présenté le point accueil installation, passage important pour l'installation en agriculture. Enfin, une visite de l'exploitation d'un jeune, Simon Fortin, installé en bovins allaitants sur la commune de La Chapelle-Largeau, a permis de rendre concret les échanges de la matinée, autour de l'organisation du travail, de Bovins croissance et de la méthanisation.

Le programme était similaire pour les terminales bac pro CGEA et les BPREA de Melle, le 14 mars. Victor Charles, exploitant sur la commune de Périgné, éleveur en bovins lait, installé en individuel et administrateur stagiaire au conseil d'administration des jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres, a également ouvert ses portes aux jeunes. Ils ont échangé sur l'importance de l'organisation, de la génétique mais aussi sur le dispositif à l'installation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Publicité