Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Lezay
Les jeunes éleveurs mobilisés pour le premier Festiv’agri Lezay

La première édition du Festiv’agri Lezay devrait réunir de nombreux opérateurs économiques autour du monde de l’élevage. Les 8, 9 et 10 juin, près de 270 animaux seront en concours pour une grande fête de l’agriculture.

C’est une manifestation placée sous le signe de la jeunesse qui aura lieu les 8, 9 et 10 juin dans le sud Deux-Sèvres. La première édition du Festiv’agri Lezay, sous l’impulsion de la jeune équipe du syndicat de la race prim’holstein, promet une large mobilisation. Dans les rangs des éleveurs laitiers, comme dans ceux de la section Ouest du syndicat des blondes d’Aquitaine, les inscriptions aux concours respectifs sont nombreuses. Pierre-Luc Vrignault , associé de l’EARL Prereau à Périgné, présentera 7 animaux. « Trois vaches et quatre génisses »,  précise le jeune éleveur.
Installé depuis deux ans avec son père, Pierre-Luc accorde beaucoup d’importance au progrès génétique. Sans délaisser les paramètres laitiers et fonctionnels, il travaille particulièrement la morphologie depuis son installation. « C’est essentiel pour une bonne valorisation de l’alimentation.»
Au cours de Festiv’agri Lezay, sans aucun doute, l’éleveur laitier croisera le chemin d'Alexis Moussard, producteur de viande. Associé à son frère au sein du GAEC Le Portail rouge, il présentera 9 animaux au concours interrégional de la race blonde d’Aquitaine. Une participation encouragée par son père Joannick aujourd’hui en retraite mais toujours aussi passionné.
Outre l’élevage, ces deux exploitants ont en commun la jeunesse. Respectivement âgés de 22 et 25 ans, Pierre-Luc et Alexis représentent cette relève active qui, en terre lezéenne, viendra pendant trois jours parler génétique, technique... « Ces rendez-vous sont intéressants sur un plan professionnel, confirme Pierre-Luc. Ils sont pour nous jeunes producteurs l’occasion d’étendre nos compétences par l’échange. Ce sont aussi des lieux de convivialité ; une occasion de rompre avec la solitude de l’exploitation. »
Organisé par le marché de Lezay en collaboration avec les deux syndicats de race, le Festiv’agri Lezay version 2012 réunira 43 vaches et 131 génisses prim’holsteins. « C’est un bon concours qui se prépare », juge impatient Cyril Deligné, président du syndicat. Le Lezay Star Show, concours de génisses, a mobilisé au-delà des attentes. « Les jeunes éleveurs sont très sensibles à ce concept. L’espoir placé dans une jeune femelle est source de motivation. Peut-être plus que la production laitière en ces temps difficiles.»
Coté race à viande, la blonde d’Aquitaine s’en tire très bien. 88 animaux sont inscrits. En ouvrant le concours aux Deux-Sévriens, la section Ouest augmente la fréquentation de sa manifestation.
Si les concours sont la perle de ce festival, la foire agricole qui pendant deux jours prendra vie autour en est l’écrin. « Les nombreuses inscriptions nous poussent à l’optimisme. Pour cette première, nous enregistrons 34 exposants et 46 sponsors », comptabilise Bernard Proust, responsable du marché de Lezay en passe de réussir son pari à savoir organiser chaque année un rendez-vous fédérateur qui fasse la part belle au monde agricole.      
Programme
Le concours des blondes d’Aquitaine aura lieu le samedi 9 juin à 9 h 30. Le concours des prim’holsteins se déroulera à partir de 12 h 30. Le Lezay Star Show aura lieu à 16 h.
Dimanche matin, le site accueillera un vide-greniers et un marché fermier.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité