Aller au contenu principal

Fnsea79
Les raisons de déclarer l’élevage grande cause nationale

Reconnaître l’élevage à sa juste valeur était le mot d’ordre adressé aux trois députés des Deux-Sèvres à qui Fnsea 79 et JA demandent un soutien pour des prix, moins de contraintes administratives et environnementales et une PAC qui redonne des perspectives aux éleveurs.

Cette soirée débat sera suivie d’autres manifestations. Le 12 avril, à Parthenay avec le congrès de la Fnsea79, puis le 23 juin à Paris pour une action nationale à l’appel de la Fnsea.
Cette soirée débat sera suivie d’autres manifestations. Le 12 avril, à Parthenay avec le congrès de la Fnsea79, puis le 23 juin à Paris pour une action nationale à l’appel de la Fnsea.
© G. R.
Il y avait des têtes connues et d’autres qui le sont moins ou encore qui sont venues pour la première fois tant il semble que la situation est difficile pour les éleveurs. Ce jeudi 4 avril, la Fnsea 79 et les JA 79 ont invité, à Châtillon, les trois députés des Deux-Sèvres, Jean Grellier, Geneviève Gaillard et Jean-Luc Drapeau, pour leur présenter ce qui va devenir le cahier de doléances des agriculteurs du département. Et d’entrée de jeu, devant une salle pleine, la présidente, Sylvie Macheteau donnait le ton : « Il faut trouver des solutions pour que chacun puisse vivre dignement de son métier ».
Cette soirée débat sera suivie d’autres manifestations. Le 12 avril, à Parthenay avec le congrès de la Fnsea79, puis le 23 juin à Paris pour une action nationale à l’appel de la Fnsea. Mais ce soir-là on cherche le soutien des députés. Jean Grellier a pris la mesure de la situation. « Nous sommes dans l’urgence », a-t-il dit. « Nous ne pouvons pas vous laisser tomber », a renchéri son collègue, Jean-Luc Drapeau.
Lire la suite en page 3 d'Agri79
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité