Aller au contenu principal

Emploi
Les recrutements agricoles continuent plus que jamais

Le dispositif vise à accélérer les recrutements de saisonnier dans la période de crise actuelle.
© Anefa Poitou Maritime

255 emplois de saisonniers d’ici avril, et 478 d’ici septembre, voici les offres à pourvoir proposées par l’Anefa Poitou Maritime, qui vient tout juste de lancer l’opération « Soutenez l’agriculture, devenez saisonnier », dispositif facilitant les procédures. Pendant la période de crise, les recrutements continuent plus que jamais, en respectant les précautions sanitaires. Dans la journée du 24 mars, au cours de laquelle le ministre Didier Guillaume a appelé les Français à aider les agriculteurs, la chambre d’agriculture a reçu une dizaine d’appels de personnes intéressées pour devenir saisonniers, et les a orientées vers l’Anefa.

Faciliter les procédures

Deux liens ont été mis en place par l’Anefa pour gérer au mieux les offres et candidatures proposées : le formulaire CANDIDAT et le formulaire EMPLOYEURS. « Nous faisons tout pour mettre en lien les employeurs et les candidats, informe Khadija Zeghloul, directrice adjointe de l’association paritaire. Contacter des profils potentiels, booster nos offres sur les réseaux sociaux, proposer une aide juridique en lien avec la Fnsea, fournir des attestations de déplacement : nous multiplions les moyens pour couvrir les besoins imminents, à savoir près de 50 postes pour la pose de filets de pommes et une vingtaine en maraîchage ». Du côté du service de remplacement, l’activité ne marque pas de baisse prononcée. Si l’organisme devait à l’avenir faire remplacer un exploitant atteint du Covid-19, ce serait avec l’accord préalable de la Préfecture, qui fournirait alors les équipements de protection.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité