Aller au contenu principal

Blé tendre
L’incidence de l’augmentation des charges de production du blé

La hausse de 6,5% des charges de la production du blé se répercute lourdement sur le coût de production, de la récolte de 2011.

Des charges en blé tendre en hausse de 6,5% en 2011 par rapport à 2010 : c’est l’estimation issue de l’observatoire Arvalis-Unigrains. Les charges « complètes » (lire en encadré) se situeraient autour de 1546 €/ha, un chiffre qui s’aligne sur le niveau de 2009 (voir graphique en pièce jointe). Cette hausse s’explique principalement par des prix d’engrais supérieurs à ceux de l’an dernier. L’augmentation des carburants (+25%) et des amortissements (+6%) accentue cette progression. Les autres postes ont progressé de 2 à 4 %, exceptés les produits de protection des cultures, dont les prix ont légèrement reculé (-1%).
Comme les années précédentes, les charges qui pèsent le plus sont par ordre décroissant les amortissements (17 %),  les engrais (12 %), les produits de protection des cultures (11 %) et le foncier (11 %). Viennent ensuite les charges de main-d’œuvre (9% de rémunération familiale et 8 % de salaires et charges sociales). Ces six postes cumulent 68 % du total des charges.
Le rendement moyen du blé estimé par le même observatoire est de 7,1 t/ha. Le coût de production « complet » s’élèverait ainsi à 217 € par tonne de blé produite (voir graphique en pièce jointe). Exprimé en indice, base 100 en 2010, il se situe à 118, et augmente donc de  18% par rapport à 2010. C’est le niveau le plus élevé atteint lors des six dernières récoltes : il reflète la conjonction de charges élevées et d’un rendement marqué par la sécheresse du printemps 2011. Cette valeur moyenne cache cependant une grande disparité de situations due à la forte variabilité des rendements cette année, entre les régions comme à l’intérieur d’une même région.
Cette première estimation permet de calculer un prix d’opportunité du blé, défini comme le prix minimum de vente capable de couvrir la totalité des charges complètes, compte tenu des aides reçues ramenées à la tonne. Celui-ci s'élèverait à environ 176 €/t.

BHBMEYHG_0.pdf (121.62 Ko)
Légende
Le coût de production "complet" à la tonne, ainsi que le prix d'intérêt, sont les plus élevés des six dernières récoltes
BHBMEYHG_1.pdf (97.77 Ko)
Légende
Les charges "complètes" du blé tendre, à la récolte 2010, sont proches du niveau de 2009
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité