Aller au contenu principal

L’interprofession du bois forge ses nouveaux outils de formation

Gratuitement pendant trois mois, 7 200 salariés de 350 entreprises de Poitou-Charentes et du Limousin vont avoir accès à la plateforme de formation mise en place par Futurobois. Plus d’un millier de cours sont déjà accessibles et la panoplie s’enrichit.

Si les contenus sont principalement numériques, Futurobois produit également ses propres cours techniques sur le bois.
Si les contenus sont principalement numériques, Futurobois produit également ses propres cours techniques sur le bois.
© N.C.

Lancée en avril 2015, la plateforme numérique de formation de Futurobois peinait jusqu’ici à trouver son public. Pour que les salariés de ses 205 adhérents mettent le pied à l’étrier, Futurobois a décidé de leur ouvrir gratuitement l’accès à l’outil.
Depuis 2008, lorsque l’interprofession s’est intéressée au sujet de la révolution numérique, « nous avons vu que les formations liées aux nouveaux outils de communication ont porté leurs fruits », explique Nicolas Marot, délégué général de Futurobois. Elle a alors pris l’exemple d’une entreprise du bocage qui a vu son chiffre d’affaires s’accroître de 20 % après qu’un salarié se soit formé et utilise les réseaux sociaux. Toutefois, les idées et les dynamiques de ce nouveau mode de commerce « s’essoufflent quand une seule personne dans l’entreprise s’y intéresse », d’où l’étape suivante de « former des équipes », grâce à la plateforme virtuelle. Dans un premier temps, elle proposait presque uniquement des sujets liés au numérique, comme comprendre le fonctionnement d’un disque dur, le principe de l’impression 3D ou apprendre à utiliser telle fonction de tel logiciel.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 20 mai 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité