Aller au contenu principal

Machinisme: les distributeurs «un peu lâchés» par les constructeurs face à la crise

© Eurotek

«Un petit peu lâchés» par les constructeurs face au coronavirus, les distributeurs n’ont «pas le cœur» à refaire des stocks importants de machines agricoles, a confié le 7 juillet leur président au Sedima, Pierre Prim, lors d’une conférence de presse. «Les distributeurs, face au manque d’appui des constructeurs en pleine crise, n’ont ni l’envie, ni la visibilité suffisante pour repartir sur des commandes importantes», a-t-il déclaré. «Quelques petites baisses de taux» d’intérêt ont été accordées, d’après lui. Mais sur les délais de paiement, le nombre de constructeurs ayant fait un geste reste «très faible». Les relations semblent se dégrader entre les acteurs du machinisme. Pierre Prim dénonce une «évasion fiscale» opérée par beaucoup de constructeurs ayant leur siège à l’étranger, qui d’un côté touchent les aides de l’Etat liées à la crise Covid-19, de l’autre incitent à «pousser le stock dans la cour» des distributeurs avec des plans de financement à taux élevés. Un système «amoral», selon lui. Concernant l’impact du coronavirus, le Sedima parle d’un chiffre d’affaires en avril à -14% sur les pièces et jusque -29% sur le matériel neuf. Du mieux est constaté en mai dans la polyculture élevage, quand les grandes cultures restent mal orientées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité