Aller au contenu principal

Évènement
Ménigoute : un festival avec deux fois plus de films

Forum des associations
© Léa Calleau

En cette fin du mois d’octobre, Ménigoute s’est paré des couleurs d’automne. Pour sa 37ème édition, le Festival International du Film Ornithologique (Fifo) a animé ce petit village de 900 âmes, du 26 octobre au 1er novembre dernier. Férus de nature ou simples curieux, locaux et habitués ont sillonné les allées du Forum où toutes les associations de défense ou d’observation de la nature exposent leur stand, entre bougie à la cire d’abeille et jumelles sophistiquées. L’événement a rassemblé plusieurs milliers de visiteurs.

Annulé l’année dernière, le festival est revenu avec deux fois plus de films (67 au total) pour que les cinéastes de 2020 aient aussi une chance d’être primés. L’organisation en a été bousculée, avec des contraintes imposées par la crise sanitaire. « On propose plus de films par séance, explique Régis Bergeon, bénévole à l’entrée de la salle de projection. Avant, les gens pouvaient sortir entre deux films, là ils doivent tout regarder sans quitter la salle ». Des projections étaient diffusés aux cinémas de Parthenay et de Vasles.

Il y a quantité de films extraordinaires. J’aime contempler ce que je ne peux pas voir par moi-même dans la nature »

Jean-Yves Brié, enseignant à la retraite et habitué du festival, est venu de Loire-Atlantique pour y passer toute la semaine en camping-car. L’abondance de films n’est pas pour lui déplaire : « Je viens pour les films avant tout ! Cette année, on a plus de choix. Je ne peux pas tout regarder donc je sélectionne. Il y a quantité de films extraordinaires. J’aime contempler ce que je ne peux pas voir par moi-même dans la nature ». La dimension militante est, elle, de plus en plus présente dans la thématique des documentaires : « Avant, ils parlaient de la beauté du monde, maintenant de sa perte », a observé Jean-Yves.

Découvrez le palmarès des documentaires primés sur le site www.menigoute-festival.org/le-palmares-2021-2021.html

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité