Aller au contenu principal

Moins de 20 % des dossiers d'aide à la conversion ou au maintien en bio de 2016 traités en Deux-Sèvres

Seuls 30 % des dossiers de 2016 de demandes d’aides à la conversion ou au maintien à l’agriculture biologique en Nouvelle-Aquitaine ont été traités, et les sommes versées, selon la fédération régionale d’agriculture biologique. En Deux-Sèvres, c’est moins.

© C.P.

«30 % des dossiers de 2016 de demandes d’aides à la conversion ou au maintien à l’agriculture biologique en Nouvelle-Aquitaine ont été traités. En Deux-Sèvres, c’est encore pire que ça », constate Jean-Pierre Gouraud, le directeur technique de la Frab Nouvelle-Aquitaine (Frab NA), qui a compilé les chiffres pour la grande région, des chiffres disponibles auprès des DDT.
Au 24 août 2018, en Deux-Sèvres, sur les 182 dossiers de 2016 de demandes d’aides à la conversion à l’agriculture biologique, 28 ont été traités (15 %) et les subventions dues à ces agriculteurs versées.

C’est que le retard de paiement de ces subventions, second pilier de la Pac, pénalise les trésoreries des exploitations. Benoît Piron, de l’Earl Les vergers de Pirouette, à Saint-Pardoux, attend environ 10 500 euros d’aides au maintien à la bio depuis 2016. « Concrètement, aujourd’hui, à la veille de la récolte des pommes, ça me ferait du bien pour embaucher des salariés », dit-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité