Aller au contenu principal

Projet Qualify
Plus de reconnaissance pour les produits de qualité européens

Fin janvier, la chambre d’agriculture de la Vienne a reçu les participants du programme européen Qualify. Ce projet, lancé en octobre dernier, cherche à définir des outils pour optimiser la promotion des produits agroalimentaires de qualité. 

© Marie Le Lagadec

Des produits dont on connaît l’origine et les conditions d’élaboration : c’est ce vers quoi se tourne une part des consommateurs européens. Une tendance à laquelle répondent les produits sous signes de qualité, ou soumis à des chartes exigeantes en matière économique, sociétale et environnementale.

Pour réfléchir aux moyens de renforcer ces gages d’authenticité des produits agroalimentaires par un système de traçabilité plus performant, le projet européen Qualify, né dans le cadre du programme de coopération entre les régions européennes Interreg, a démarré il y a cinq mois à Barcelone. Porté en Nouvelle-Aquitaine par la chambre d’agriculture de la Vienne, en partenariat avec le cabinet vétérinaire montmorillonnais Béritovet, il fédère aussi la Catalogne en Espagne, la Thessalie en Grèce, la Bulgarie, l’Estonie et la Slovénie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité