Aller au contenu principal

Festiv’agri Lezay
Plus jamais de mois de juin sans le Festiv’agri Lezay

La première édition du Festiv’agri Lezay a mobilisé un large public de professionnels. Dimanche, la fréquentation par le grand public a satisfait les organisateurs.

Samedi après-midi, alors que blondes d’Aquitaine (81 animaux) et prim’holsteins (30 vaches et 100 génisses) défilaient sur les rings, le public professionnel se massait dans l’allée centrale du marché de Lezay.
Samedi après-midi, alors que blondes d’Aquitaine (81 animaux) et prim’holsteins (30 vaches et 100 génisses) défilaient sur les rings, le public professionnel se massait dans l’allée centrale du marché de Lezay.
© C. P.
«Samedi 9 juin, dans les allées du Festiv’agri Lezay, partenaires, éleveurs, organisateurs... tout le monde reconnaissait la légitimité des manifestations à consonance agricole. La fréquentation professionnelle de ce premier jour confirmait l’intérêt que porte le monde de l’élevage à ces rendez-vous. En fin de matinée alors que la race blonde d’Aquitaine tenait son concours régional et alors que tout au long de l’après-midi les prim’holsteins  défilaient sur le second ring, les amateurs de génétique  étaient massés dans l’allée centrale. Sans bouger, d’un simple mouvement de tête, ils  pouvaient apprécier la qualité des animaux exposés.
« Les éleveurs ont bien préparé leurs bêtes, notait satisfait Joannick Moussard, représentant de la race blonde d’Aquitaine. L’organisateur du concours d’animaux de race à viande soulignait la qualité du lieu. « La structure est adaptée à ce type de manifestation. Le concours se passe dans des conditions de confort et de sécurité appréciables. » Un seul bémol pour le responsable, la sono. « Il y a là quelques progrès à faire », évoque-t-il sans plus insister. 
Côté race laitière, la satisfaction était également à son comble. Le site et la présentation, de qualité, ont fait de ce rendez-vous une réussite. L’effectif inférieur aux promesses d’inscription n’a pas gâché la fête. Trente vaches ont finalement participé au concours départemental et 100 génisses ont défilé à l’occasion du Lezay Star Show. Cet événement, déjà programmé pour l’édition 2013, est porteur d’espoir.
« C’est une approche un peu différente des concours. Il y a assurément par ce biais le moyen de ramener des éleveurs dans les concours », estime Sébastien Baudelet, responsable du marché agricole au Crédit Mutuel, croisé au détour d’une allée.
Mobilisés pour la remise des coupes, les nombreux partenaires financiers de la manifestation - « 46 sponsors », se réjouit Bernard Proust, responsable du marché de Lezay - ont témoigné de l’intérêt qu’ils portent aux filières d’élevage,
« source de dynamisme économique dans les territoires », affirmait Jacques Ruchaud, du CERFRANCE Poitou-Charentes. Tous volontaires pour soutenir le monde agricole à l’occasion de ces rendez-vous qui allient événement professionnel et grand public, ils se placent sur la réserve à l’évocation de rendez-vous qui se multiplieraient. Nombreux assurent pouvoir s’inscrire en soutien à un ou deux événements par an. Plus, leur semble économiquement difficile.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité